Alors que les bâtonniers se sont entendu dire lundi au cabinet Turtelboom que les formations de la majorité bloquaient le refinancement de cette aide, le parti du Premier ministre a rappelé la ministre à l'ordre.

"En réalité, le PS constate que la ministre VLD préfère se retrancher derrière ses partenaires de majorité plutôt que d'avoir le courage d'assumer ses propres contradictions. En effet, à force de réclamer encore et toujours des diminutions de budget dans les services publics, le résultat est immanquablement que l'Etat se retrouve incapable d'assumer ses missions essentielles", a-t-il fait observer.

"Si l'accord de gouvernement prévoit que l'aide juridique doit être réformée, il prévoit surtout que l'accès à la justice doit être garanti. La réforme ne pourra mettre à mal l'accès à la justice de ceux qui disposent des plus faibles revenus", avertit le parti socialiste en appelant la ministre à mettre ce dossier "au plus vite à l'agenda du gouvernement".

Le président du PS, Thierry Giet, a pris acte des déclarations des bâtonniers suite à leur rencontre avec les représentants de la ministre de la Justice. Il a rappelé que le PS "a toujours été et continue à être à la pointe du combat de l'accès à la justice pour tous", précisant qu'avec Laurette Onkelinx comme ministre de la Justice, le budget de l'aide juridique a connu sa plus importante augmentation (+ 80%).

Le Vif.be, avec Belga

Alors que les bâtonniers se sont entendu dire lundi au cabinet Turtelboom que les formations de la majorité bloquaient le refinancement de cette aide, le parti du Premier ministre a rappelé la ministre à l'ordre. "En réalité, le PS constate que la ministre VLD préfère se retrancher derrière ses partenaires de majorité plutôt que d'avoir le courage d'assumer ses propres contradictions. En effet, à force de réclamer encore et toujours des diminutions de budget dans les services publics, le résultat est immanquablement que l'Etat se retrouve incapable d'assumer ses missions essentielles", a-t-il fait observer. "Si l'accord de gouvernement prévoit que l'aide juridique doit être réformée, il prévoit surtout que l'accès à la justice doit être garanti. La réforme ne pourra mettre à mal l'accès à la justice de ceux qui disposent des plus faibles revenus", avertit le parti socialiste en appelant la ministre à mettre ce dossier "au plus vite à l'agenda du gouvernement". Le président du PS, Thierry Giet, a pris acte des déclarations des bâtonniers suite à leur rencontre avec les représentants de la ministre de la Justice. Il a rappelé que le PS "a toujours été et continue à être à la pointe du combat de l'accès à la justice pour tous", précisant qu'avec Laurette Onkelinx comme ministre de la Justice, le budget de l'aide juridique a connu sa plus importante augmentation (+ 80%). Le Vif.be, avec Belga