"En cette rentrée parlementaire, j'ai désigné Ahmed Laaouej comme nouveau Chef de groupe PS à la Chambre. Bon travail à tous nos députés!", a-t-il écrit sur Twitter, accompagnant son message d'une photo le représentant entouré des deux députés.

Un fils de mineur devenu spécialiste des questions fiscales

A 47 ans, Ahmed Laaouej devient le nouveau porte-drapeau de l'opposition socialiste à la Chambre. Ce spécialiste des questions financières et budgétaires, habile débatteur, s'affirme encore un peu plus comme l'une des figures en vue d'un PS en pleine reconstruction.

Considéré comme un proche d'Elio Di Rupo, Ahmed Laaouej et le président de son parti ont une histoire commune: tous les deux ont un père qui a émigré en Belgique pour travailler dans les mines. Né dans une famille marocaine originaire du Rif et installée à Beyne-Heusay, en région liégeoise, Ahmed Laaouej est le cinquième enfant d'une fratrie de six. Il accomplit ses études secondaires à l'Institut provincial de Fléron et à l'athénée de Jupille avant d'entrer à la Faculté de droit de l'Université de Liège en 1987 grâce à une bourse d'études. Il est licencié en droit et spécialisé en droit économique et fiscal.

En 1993, Ahmed Laaouej entre au ministère des Finances et se rapproche du Parti socialiste par le biais de la CGSP. En 2000, il rejoint l'Institut Emile Vandervelde (IEV), centre d'études du parti, où il s'occupe des questions fiscales et de fonction publique. En 2004, il est désigné chef de cabinet du ministre de la Fonction publique et des Sports de la Communauté française, Claude Eerdekens, avant de rejoindre à nouveau l'IEV en 2007. Pendant ces années, il est l'un des "sherpas" du PS: il collabore aux négociations gouvernementales et surtout aux très longues discussions qui aboutiront à la 6e réforme de l'Etat et à une nouvelle loi de financement.

Ahmed Laaouej n'a pas choisi de faire carrière à Liège mais à Bruxelles. En 2006, il est élu au conseil communal de Koekelberg. En 2010, il devient sénateur coopté. En 2014, il occupe la troisième place sur la liste PS à la Chambre et gagne son siège de député.

Cet ancien inspecteur de l'Inspection Spéciale des Impôts (ISI) se fait rapidement remarquer sur les bancs de l'opposition par sa connaissance pointue des questions fiscales, que ce soit en séance plénière ou dans la commission des Finances, présidée par l'une des fortes têtes de la majorité, Eric Van Rompuy (CD&V). En avril 2016, il reçoit la présidence de la commission spéciale et d'enquête "Panama Papers", créée dans le sillage des multiples révélations sur la façon dont certaines sociétés et certains particuliers éludent l'impôt grâce aux paradis fiscaux.

"En cette rentrée parlementaire, j'ai désigné Ahmed Laaouej comme nouveau Chef de groupe PS à la Chambre. Bon travail à tous nos députés!", a-t-il écrit sur Twitter, accompagnant son message d'une photo le représentant entouré des deux députés.