Vingt mineurs d'âge et un majeur avaient été interpellés mercredi puis avaient été remis en liberté. Toutefois, deux d'entre eux ont finalement été placés en IPPJ, a-t-on appris vendredi. "Plusieurs victimes ont reconnu le mineur d'âge", selon le procureur. L'enquête se poursuit pour identifier les "meneurs". "Les interpellations devant la gare ont permis de résoudre trois vols avec violence, un fait de coups et blessures en bande et une extorsion", a-t-il ajouté précisant que les chiffres ne montrent pas une recrudescence des agressions. "J'hésite même à parler de phénomène", a-t-il déclaré. Il invite néanmoins les victimes et les témoins d'éventuelles agressions à se signaler à la police. (Belga)

Vingt mineurs d'âge et un majeur avaient été interpellés mercredi puis avaient été remis en liberté. Toutefois, deux d'entre eux ont finalement été placés en IPPJ, a-t-on appris vendredi. "Plusieurs victimes ont reconnu le mineur d'âge", selon le procureur. L'enquête se poursuit pour identifier les "meneurs". "Les interpellations devant la gare ont permis de résoudre trois vols avec violence, un fait de coups et blessures en bande et une extorsion", a-t-il ajouté précisant que les chiffres ne montrent pas une recrudescence des agressions. "J'hésite même à parler de phénomène", a-t-il déclaré. Il invite néanmoins les victimes et les témoins d'éventuelles agressions à se signaler à la police. (Belga)