Des policiers patrouillaient dans les alentours du parc Maximilien quand ils ont aperçu un homme en train de dormir à hauteur du numéro 150 de la chaussée d'Anvers, au niveau de la tour WTC. Ils l'ont réveillé et l'intéressé a directement montré un couteau. Les policiers lui ont demandé à plusieurs reprises de laisser tomber son arme, mais il n'a pas obtempéré. Les policiers ont alors fait usage de gaz lacrymogène. L'homme a ensuite attaqué un policier avec son couteau et l'a légèrement blessé à la tête. Un autre policier a alors ouvert le feu. Il a tiré trois coups de feu. Il a touché l'agresseur à deux reprises au thorax et à la jambe. Deux enquêtes ont été ouvertes, une pour évaluer si le policier a fait usage de son arme à feu de manière légale et une sur l'agression au couteau en elle-même. (Belga)

Des policiers patrouillaient dans les alentours du parc Maximilien quand ils ont aperçu un homme en train de dormir à hauteur du numéro 150 de la chaussée d'Anvers, au niveau de la tour WTC. Ils l'ont réveillé et l'intéressé a directement montré un couteau. Les policiers lui ont demandé à plusieurs reprises de laisser tomber son arme, mais il n'a pas obtempéré. Les policiers ont alors fait usage de gaz lacrymogène. L'homme a ensuite attaqué un policier avec son couteau et l'a légèrement blessé à la tête. Un autre policier a alors ouvert le feu. Il a tiré trois coups de feu. Il a touché l'agresseur à deux reprises au thorax et à la jambe. Deux enquêtes ont été ouvertes, une pour évaluer si le policier a fait usage de son arme à feu de manière légale et une sur l'agression au couteau en elle-même. (Belga)