Les 5 morts comprennent l'assaillant présumé, un homme seul qui a écrasé des piétons avec son véhicule sur le pont de Westminster avant de le quitter pour se diriger à pied vers le Parlement et y poignarder un officier de police. Ce dernier, qui est décédé sur place alors que d'autres policiers abattaient l'assaillant, a été identifié par Scotland Yard comme étant Keith Palmer, un agent âgé de 48 ans qui avait 15 années de service au sein de la police. Il était par ailleurs un époux et un père, a précisé Mark Rowley, de Scotland Yard. Parmi les quelque 40 blessés figurent aussi trois policiers. Un précédent bilan faisait état de 4 morts (dont l'assaillant présumé) et une vingtaine de blessés. Le policier tué à coups de couteau au Parlement n'était pas armé, avait précédemment précisé la police à la BBC après que de premières informations avaient fait état du contraire. A la suite des évènements, qualifiés par la Première ministre Theresa May d'"attaque terroriste vicieuse", Buckingham Palace a indiqué que la reine, Elizabeth II, effectuera une visite jeudi à Scotland Yard, le quartier général de la police londonienne qui se situe justement à Westminster, où l'attaque a eu lieu. Initialement, sa visite était prévue mercredi, mais elle a été remise au lendemain. (Belga)

Les 5 morts comprennent l'assaillant présumé, un homme seul qui a écrasé des piétons avec son véhicule sur le pont de Westminster avant de le quitter pour se diriger à pied vers le Parlement et y poignarder un officier de police. Ce dernier, qui est décédé sur place alors que d'autres policiers abattaient l'assaillant, a été identifié par Scotland Yard comme étant Keith Palmer, un agent âgé de 48 ans qui avait 15 années de service au sein de la police. Il était par ailleurs un époux et un père, a précisé Mark Rowley, de Scotland Yard. Parmi les quelque 40 blessés figurent aussi trois policiers. Un précédent bilan faisait état de 4 morts (dont l'assaillant présumé) et une vingtaine de blessés. Le policier tué à coups de couteau au Parlement n'était pas armé, avait précédemment précisé la police à la BBC après que de premières informations avaient fait état du contraire. A la suite des évènements, qualifiés par la Première ministre Theresa May d'"attaque terroriste vicieuse", Buckingham Palace a indiqué que la reine, Elizabeth II, effectuera une visite jeudi à Scotland Yard, le quartier général de la police londonienne qui se situe justement à Westminster, où l'attaque a eu lieu. Initialement, sa visite était prévue mercredi, mais elle a été remise au lendemain. (Belga)