Ces fonds pourront être utilisés de façon unilatérale ou multilatérale, a précisé l'administration américaine. Il s'agit de "répondre à des besoins urgents et imprévus" de réfugiés et migrants afghans, y compris les interprètes et autres assistants de l'armée américaine qui demanderaient à bénéficier d'un programme spécial de visa mis en place par les Etats-Unis. Les troupes américaines doivent boucler leur retrait d'Afghanistan fin août, alors que le pays est le théâtre d'une offensive tous azimuts des talibans, ce qui fait redouter une crise humanitaire. Les Nations unies ont estimé récemment que la moitié des quelque 39 millions d'Afghans ont besoin d'aide, et ont appelé la communauté internationale à maintenir son soutien financier au pays. (Belga)

Ces fonds pourront être utilisés de façon unilatérale ou multilatérale, a précisé l'administration américaine. Il s'agit de "répondre à des besoins urgents et imprévus" de réfugiés et migrants afghans, y compris les interprètes et autres assistants de l'armée américaine qui demanderaient à bénéficier d'un programme spécial de visa mis en place par les Etats-Unis. Les troupes américaines doivent boucler leur retrait d'Afghanistan fin août, alors que le pays est le théâtre d'une offensive tous azimuts des talibans, ce qui fait redouter une crise humanitaire. Les Nations unies ont estimé récemment que la moitié des quelque 39 millions d'Afghans ont besoin d'aide, et ont appelé la communauté internationale à maintenir son soutien financier au pays. (Belga)