"Un véhicule américain a été touché par un EEI (engin explosif improvisé) ce matin", a déclaré ce porte-parole dans un communiqué. Aucun détail n'a été apporté dans l'immédiat sur d'éventuelles pertes humaines. Le porte-parole des talibans en Afghanistan Zabihullah Mudjahid a revendiqué l'attaque au nom de son mouvement, en affirmant que l'explosion avait tué tous les passagers du véhicule. L'attaque est survenue près de la ville de Kandahar dans le district de Dand, selon le porte-parole de la police de la province, Jamal Nasir Barkzai. "Les forces étrangères patrouillaient près de l'aéroport de Kandahar quand elles ont été touchées par l'explosion. Nous n'avons pas de détails sur des pertes parce qu'ils ont bouclé la zone", a fait savoir M.Barkzai. Les Etats-Unis et les talibans n'ont toujours pas repris leurs discussions sur un accord de retrait des forces américaines du pays. Ces pourparlers ont été suspendus à la mi-décembre après une attaque des insurgés contre une base aérienne contrôlée par les forces US. Ils avaient été arrêtés une première fois en septembre après un attentat des talibans à Kaboul ayant fait douze morts dont un soldat américain. Les Etats-Unis exigent désormais une "réduction de la violence" avant toute reprise de ces négociations. (Belga)

"Un véhicule américain a été touché par un EEI (engin explosif improvisé) ce matin", a déclaré ce porte-parole dans un communiqué. Aucun détail n'a été apporté dans l'immédiat sur d'éventuelles pertes humaines. Le porte-parole des talibans en Afghanistan Zabihullah Mudjahid a revendiqué l'attaque au nom de son mouvement, en affirmant que l'explosion avait tué tous les passagers du véhicule. L'attaque est survenue près de la ville de Kandahar dans le district de Dand, selon le porte-parole de la police de la province, Jamal Nasir Barkzai. "Les forces étrangères patrouillaient près de l'aéroport de Kandahar quand elles ont été touchées par l'explosion. Nous n'avons pas de détails sur des pertes parce qu'ils ont bouclé la zone", a fait savoir M.Barkzai. Les Etats-Unis et les talibans n'ont toujours pas repris leurs discussions sur un accord de retrait des forces américaines du pays. Ces pourparlers ont été suspendus à la mi-décembre après une attaque des insurgés contre une base aérienne contrôlée par les forces US. Ils avaient été arrêtés une première fois en septembre après un attentat des talibans à Kaboul ayant fait douze morts dont un soldat américain. Les Etats-Unis exigent désormais une "réduction de la violence" avant toute reprise de ces négociations. (Belga)