"Dans l'explosion, sept civils ont été tués dont une femme et trois enfants et un blessé", a précisé à l'AFP le gouverneur du district où s'est produit l'évènement. "Les victimes regagnaient leur village quand leur camion a heurté l'engin", a-t-il ajouté. Le ministère de l'Intérieur a confirmé ce bilan dans un communiqué. Selon la Mission d'assistance des Nations unies à l'Afghanistan (Manua), plus de 1.500 civils ont été tués (500 environ) ou mutilés par des engins explosifs non identifiés (IED) au cours des neuf premiers mois de l'année 2016, dont une majorité d'enfants (84% des victimes d'IED). La Manua qui doit publier le bilan annuel des victimes civiles d'ici la fin du mois de janvier s'alarme du tribut toujours plus lourd payé par la population afghane au conflit qui oppose les talibans, ainsi que le groupe Etat islamique (EI), aux forces gouvernementales et de la coalition occidentale. Ces deux groupes insurgés sont très présents dans la province du Nangarhar, frontalière du Pakistan, où l'EI a établi ses bases depuis début 2015. (Belga)

"Dans l'explosion, sept civils ont été tués dont une femme et trois enfants et un blessé", a précisé à l'AFP le gouverneur du district où s'est produit l'évènement. "Les victimes regagnaient leur village quand leur camion a heurté l'engin", a-t-il ajouté. Le ministère de l'Intérieur a confirmé ce bilan dans un communiqué. Selon la Mission d'assistance des Nations unies à l'Afghanistan (Manua), plus de 1.500 civils ont été tués (500 environ) ou mutilés par des engins explosifs non identifiés (IED) au cours des neuf premiers mois de l'année 2016, dont une majorité d'enfants (84% des victimes d'IED). La Manua qui doit publier le bilan annuel des victimes civiles d'ici la fin du mois de janvier s'alarme du tribut toujours plus lourd payé par la population afghane au conflit qui oppose les talibans, ainsi que le groupe Etat islamique (EI), aux forces gouvernementales et de la coalition occidentale. Ces deux groupes insurgés sont très présents dans la province du Nangarhar, frontalière du Pakistan, où l'EI a établi ses bases depuis début 2015. (Belga)