"L'Émirat islamique d'Afghanistan demande le retrait de toutes les forces étrangères de notre patrie à la date spécifiée dans l'accord de Doha", a écrit le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, sur Twitter. Il s'agit de la première déclaration officielle de ce groupe après que des responsables américains ont déclaré que le président Joe Biden souhaite retirer les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre prochain. "Si l'accord est violé et que les forces étrangères ne quittent pas le pays à la date prévue, les problèmes seront certainement aggravés et ceux qui n'ont pas respecté l'accord seront tenus pour responsables", a prévenu Zabihullah Mujahid. (Belga)

"L'Émirat islamique d'Afghanistan demande le retrait de toutes les forces étrangères de notre patrie à la date spécifiée dans l'accord de Doha", a écrit le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, sur Twitter. Il s'agit de la première déclaration officielle de ce groupe après que des responsables américains ont déclaré que le président Joe Biden souhaite retirer les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre prochain. "Si l'accord est violé et que les forces étrangères ne quittent pas le pays à la date prévue, les problèmes seront certainement aggravés et ceux qui n'ont pas respecté l'accord seront tenus pour responsables", a prévenu Zabihullah Mujahid. (Belga)