Il n'a pas précisé s'il parlerait personnellement à Doha avec des représentants des nouveaux maîtres islamistes de Kaboul, assurant toutefois que les Etats-Unis maintenaient des "canaux de communication" avec les talibans même après avoir achevé leur retrait d'Afghanistan. Il se rendra dans la foulée en Allemagne, d'où il organisera, avec son homologue allemand Heiko Maas, une réunion ministérielle de 20 pays, consacrée à l'Afghanistan. Le ministre américain de la Défense Lloyd Austin sera aussi à Doha en début de semaine, dans le cadre d'une tournée dans le Golfe qui le mènera aussi à Bahreïn, au Koweït et en Arabie saoudite, a annoncé vendredi le Pentagone. Antony Blinken a expliqué qu'il exprimerait sa "profonde gratitude" aux dirigeants du Qatar, plateforme-clé pour l'évacuation d'étrangers d'Afghanistan ainsi que d'Afghans susceptibles de subir des représailles des talibans. L'évacuation des Américains et Afghans "à risque" toujours sur place est la priorité de Washington. Les Etats-Unis réclament aussi que les talibans mettent en place un gouvernement "inclusif". "Nous espérons que tout gouvernement mis en place aura une vraie inclusivité, qu'il y aura dedans des non talibans, qui soient représentatifs des différentes communautés et des différents intérêts en Afghanistan", a dit Antony Blinken, alors que cet exécutif pourrait être annoncé très prochainement. Mais il a ajouté que les "actes" et les "politiques" de ce futur gouvernement seraient "aussi importants" que sa composition. (Belga)

Il n'a pas précisé s'il parlerait personnellement à Doha avec des représentants des nouveaux maîtres islamistes de Kaboul, assurant toutefois que les Etats-Unis maintenaient des "canaux de communication" avec les talibans même après avoir achevé leur retrait d'Afghanistan. Il se rendra dans la foulée en Allemagne, d'où il organisera, avec son homologue allemand Heiko Maas, une réunion ministérielle de 20 pays, consacrée à l'Afghanistan. Le ministre américain de la Défense Lloyd Austin sera aussi à Doha en début de semaine, dans le cadre d'une tournée dans le Golfe qui le mènera aussi à Bahreïn, au Koweït et en Arabie saoudite, a annoncé vendredi le Pentagone. Antony Blinken a expliqué qu'il exprimerait sa "profonde gratitude" aux dirigeants du Qatar, plateforme-clé pour l'évacuation d'étrangers d'Afghanistan ainsi que d'Afghans susceptibles de subir des représailles des talibans. L'évacuation des Américains et Afghans "à risque" toujours sur place est la priorité de Washington. Les Etats-Unis réclament aussi que les talibans mettent en place un gouvernement "inclusif". "Nous espérons que tout gouvernement mis en place aura une vraie inclusivité, qu'il y aura dedans des non talibans, qui soient représentatifs des différentes communautés et des différents intérêts en Afghanistan", a dit Antony Blinken, alors que cet exécutif pourrait être annoncé très prochainement. Mais il a ajouté que les "actes" et les "politiques" de ce futur gouvernement seraient "aussi importants" que sa composition. (Belga)