L'attaque a débuté au milieu de la nuit par une forte explosion, suivie de tirs épars, a indiqué sur Twitter le porte-parole du ministère, Sediq Sediqqi. "Les trois assaillants ont été abattus par les forces de l'ordre". "Quarante-deux personnes dont dix étrangers ont été sauvés", a-t-il ajouté. Cette nouvelle attaque porte à 25 morts et près d'une centaine de blessés le bilan des attaques des douze dernières heures dans la capitale afghane. Lundi, un double attentat à la bombe revendiqué par les talibans avait fait 24 morts et de nombreux blessés près du ministère de la Défense. La troisième attaque a visé une organisation caritative du nom de Pamlarena, qui veut dire "soins" en langue pachtoue, selon le ministère. Il n'était pas clair dans l'immédiat si elle ciblait en réalité l'ONG internationale CARE, qui veut également dire "soins" en anglais. CARE n'était pas joignable dans l'immédiat pour commentaire. Ces attentats, derniers d'une longue série, interviennent alors que les talibans renforcent leur offensive contre le gouvernement pro-occidental. Parmi les morts de lundi figurent un général de l'armée et plusieurs hauts responsables. (Belga)

L'attaque a débuté au milieu de la nuit par une forte explosion, suivie de tirs épars, a indiqué sur Twitter le porte-parole du ministère, Sediq Sediqqi. "Les trois assaillants ont été abattus par les forces de l'ordre". "Quarante-deux personnes dont dix étrangers ont été sauvés", a-t-il ajouté. Cette nouvelle attaque porte à 25 morts et près d'une centaine de blessés le bilan des attaques des douze dernières heures dans la capitale afghane. Lundi, un double attentat à la bombe revendiqué par les talibans avait fait 24 morts et de nombreux blessés près du ministère de la Défense. La troisième attaque a visé une organisation caritative du nom de Pamlarena, qui veut dire "soins" en langue pachtoue, selon le ministère. Il n'était pas clair dans l'immédiat si elle ciblait en réalité l'ONG internationale CARE, qui veut également dire "soins" en anglais. CARE n'était pas joignable dans l'immédiat pour commentaire. Ces attentats, derniers d'une longue série, interviennent alors que les talibans renforcent leur offensive contre le gouvernement pro-occidental. Parmi les morts de lundi figurent un général de l'armée et plusieurs hauts responsables. (Belga)