Un commerçant présent, Mohammad Azim, a rapporté avoir vu "trois corps sortis d'un blindé", précisant que le convoi comportait trois véhicules au total quand il a été attaqué vers midi (05H30 en Belgique). "Un véhicule était en feu après l'attaque, peu après un hélicoptère s'est posé", a-t-il précisé. L'opération "Resolute Support a confirmé l'attaque d'un convoi de l'Otan près de Kandahar. "Cette attaque a fait des victimes", a indiqué dans un communiqué un porte-parole de RS, l'opération de l'Otan en Afghanistan. Selon le porte-parole de la police provinciale Zia Durrani, "une voiture piégée a foncé sur un convoi des forces étrangères vers midi à Daman", près de l'aéroport de Kandahar. Aucune information ne fait état de victimes civiles, selon l'AFP. Un porte-parole des talibans a revendiqué cette opération par texto environ deux heures plus tard. (Belga)

Un commerçant présent, Mohammad Azim, a rapporté avoir vu "trois corps sortis d'un blindé", précisant que le convoi comportait trois véhicules au total quand il a été attaqué vers midi (05H30 en Belgique). "Un véhicule était en feu après l'attaque, peu après un hélicoptère s'est posé", a-t-il précisé. L'opération "Resolute Support a confirmé l'attaque d'un convoi de l'Otan près de Kandahar. "Cette attaque a fait des victimes", a indiqué dans un communiqué un porte-parole de RS, l'opération de l'Otan en Afghanistan. Selon le porte-parole de la police provinciale Zia Durrani, "une voiture piégée a foncé sur un convoi des forces étrangères vers midi à Daman", près de l'aéroport de Kandahar. Aucune information ne fait état de victimes civiles, selon l'AFP. Un porte-parole des talibans a revendiqué cette opération par texto environ deux heures plus tard. (Belga)