Les assaillants ont creusé un tunnel sous la base située dans le district de Sangin puis l'ont fait sauter avant de lancer un assaut, a dit à l'AFP Nawab Zadran, un porte-parole du 215è corps d'armée de Maiwand, dans le sud de l'Afghanistan. "Il y avait 18 soldats assurant la sécurité de la population de Sangin qui se trouvaient alors dans la base. Quatre ont été blessés et quatre ont repoussé l'attaque des talibans avec bravoure", a-t-il dit. Le porte-parole de la province, Omar Zawak, a confirmé l'attaque en expliquant que les dix soldats avaient été tués par l'explosion. Le porte-parole des talibans en Afghanistan, Zabihullah Mudjahid, a revendiqué l'assaut au nom du mouvement. La province de Helmand est une place forte des insurgés. Cette attaque intervient alors que les Etats-Unis et les talibans n'ont toujours pas repris leurs pourparlers sur un projet de retrait des forces américaines, qui prévoit a minima une réduction de la violence. (Belga)

Les assaillants ont creusé un tunnel sous la base située dans le district de Sangin puis l'ont fait sauter avant de lancer un assaut, a dit à l'AFP Nawab Zadran, un porte-parole du 215è corps d'armée de Maiwand, dans le sud de l'Afghanistan. "Il y avait 18 soldats assurant la sécurité de la population de Sangin qui se trouvaient alors dans la base. Quatre ont été blessés et quatre ont repoussé l'attaque des talibans avec bravoure", a-t-il dit. Le porte-parole de la province, Omar Zawak, a confirmé l'attaque en expliquant que les dix soldats avaient été tués par l'explosion. Le porte-parole des talibans en Afghanistan, Zabihullah Mudjahid, a revendiqué l'assaut au nom du mouvement. La province de Helmand est une place forte des insurgés. Cette attaque intervient alors que les Etats-Unis et les talibans n'ont toujours pas repris leurs pourparlers sur un projet de retrait des forces américaines, qui prévoit a minima une réduction de la violence. (Belga)