Les visiteurs se sont déplacés des Etats-Unis, du Japon, d'Estonie, du Portugal, d'Indonésie et même du Chili pour assister à l'événement, qui se définit comme "l'écho des questions sociétales qui traversent notre époque". Au total, une cinquantaine de nationalités étaient représentées. Plus de 30 oeuvres étaient exposées dans toute la capitale wallonne dans le cadre du Kikk in Town, avec l'Afrique en invité d'honneur. L'artiste marocain Younes Baba-Ali a notamment présenté ses paraboles mobiles sur la cathédrale Saint-Aubain. Une façon de "questionner la relation physique et métaphorique qui lie les migrants à leurs communautés d'accueil". Le Delta, la nouvelle maison de la culture de la Province de Namur, a également servi de décor à l'exposition urbaine, au même titre que la Maison de la Poésie, le Musée Rops, le Jardin des Bâteliers ou l'église Saint-Loup. Le grand public a pu découvrir et même acquérir les dernières innovations du marché numérique dans le cadre du Kikk Market, sur la place d'Armes. Parmi elles, on trouvait l'eVscope, un télescope ultra puissant à prix abordable, une imprimante de prothèses en trois dimensions ou encore ou encore un traducteur en langage braille. Le festival proposait aussi une cinquantaine de conférences orchestrées par des orateurs venus du monde entier. Le thème de cette année était "Archipelagos of Fragility", une invitation à mieux cerner "la fragilité de notre planète, des écosystèmes et nos grilles de lecture du monde, que l'emploi des nouvelles technologies contribue tantôt à façonner, tantôt à faire trembler." Enfin, quelque 2.500 professionnels ont été mis en réseau dans le cadre du Kikk Pro. De quoi permettre pas moins de 500 rencontres entre des entreprises wallonnes et internationales. "Une fois de plus, le Kikk a réussi son pari de mêler les publics et de décloisonner les disciplines, entre art, sciences, technologies et entrepreneuriat", se sont réjouis les organisateurs. "L'objectif de surprendre, de bousculer les certitudes, de dépasser les cadres est rempli. Le Kikk est prêt pour une 10e édition explosive en 2020." (Belga)