Le plan d'urgence national terrorisme a été activé le mardi 18 mai. Il s'agissait de la première mise en place effective du plan national terrorisme depuis son entrée en vigueur en mai 2020. "Après la découverte du corps sans vie du fugitif, il n'est plus nécessaire de maintenir la phase fédérale", souligne le Centre de crise national. "Sur base des récents éléments, l'OCAM a confirmé qu'il ne s'agit plus d'une menace imminente et les mesures de protection actuellement en place autour de ce dossier ont été adaptées", poursuit-il. (Belga)

Le plan d'urgence national terrorisme a été activé le mardi 18 mai. Il s'agissait de la première mise en place effective du plan national terrorisme depuis son entrée en vigueur en mai 2020. "Après la découverte du corps sans vie du fugitif, il n'est plus nécessaire de maintenir la phase fédérale", souligne le Centre de crise national. "Sur base des récents éléments, l'OCAM a confirmé qu'il ne s'agit plus d'une menace imminente et les mesures de protection actuellement en place autour de ce dossier ont été adaptées", poursuit-il. (Belga)