"Les événements de cet après-midi montrent que le risque est immense et qu'il s'agit d'une situation très, très tendue pour faire sortir les gens du pays", a ajouté la chancelière lors d'une conférence de presse. "Nous ne connaissons pas encore tous les détails mais les terroristes ont ciblé des personnes qui attendaient à l'extérieur de l'aéroport dans l'espoir de quitter le pays", a souligné Mme Merkel. "Ils veulent la sécurité et la liberté pour eux-mêmes, il s'agit donc d'une attaque absolument ignoble dans une situation très tendue", a-t-elle condamné. Deux explosions se sont produites jeudi devant l'aéroport de Kaboul, tuant au moins six personnes et en blessant des dizaines d'autres, notamment parmi les milliers d'Afghans qui s'y massent depuis des jours dans l'espoir d'être évacués du pays tombé aux mains des talibans. Des Américains figurent parmi les victimes, a indiqué le porte-parole du Pentagone John Kirby. Selon le Pentagone, qui a évoqué un "attentat complexe", au moins deux explosions ont eu lieu dans la zone de l'aéroport. "Nous savons que la fenêtre du calendrier se referme et que des dizaines de milliers de personnes ont été mises en sécurité, mais je tiens à réaffirmer aujourd'hui que nous n'oublierons pas ceux qui ne peuvent plus être mis en sécurité par le pont aérien", auquel participe l'armée allemande, a promis Angela Merkel. "Nous poursuivrons nos efforts pour nous assurer qu'ils quittent le pays", a assuré la chancelière. Mme Merkel a reporté sine die jeudi en raison de la crise afghane une visite d'adieux qu'elle devait effectuer ce week-end en Israël, à quelques semaines de la fin de son mandat. (Belga)

"Les événements de cet après-midi montrent que le risque est immense et qu'il s'agit d'une situation très, très tendue pour faire sortir les gens du pays", a ajouté la chancelière lors d'une conférence de presse. "Nous ne connaissons pas encore tous les détails mais les terroristes ont ciblé des personnes qui attendaient à l'extérieur de l'aéroport dans l'espoir de quitter le pays", a souligné Mme Merkel. "Ils veulent la sécurité et la liberté pour eux-mêmes, il s'agit donc d'une attaque absolument ignoble dans une situation très tendue", a-t-elle condamné. Deux explosions se sont produites jeudi devant l'aéroport de Kaboul, tuant au moins six personnes et en blessant des dizaines d'autres, notamment parmi les milliers d'Afghans qui s'y massent depuis des jours dans l'espoir d'être évacués du pays tombé aux mains des talibans. Des Américains figurent parmi les victimes, a indiqué le porte-parole du Pentagone John Kirby. Selon le Pentagone, qui a évoqué un "attentat complexe", au moins deux explosions ont eu lieu dans la zone de l'aéroport. "Nous savons que la fenêtre du calendrier se referme et que des dizaines de milliers de personnes ont été mises en sécurité, mais je tiens à réaffirmer aujourd'hui que nous n'oublierons pas ceux qui ne peuvent plus être mis en sécurité par le pont aérien", auquel participe l'armée allemande, a promis Angela Merkel. "Nous poursuivrons nos efforts pour nous assurer qu'ils quittent le pays", a assuré la chancelière. Mme Merkel a reporté sine die jeudi en raison de la crise afghane une visite d'adieux qu'elle devait effectuer ce week-end en Israël, à quelques semaines de la fin de son mandat. (Belga)