Alors qu'un peu plus de la moitié des fonctionnaires fédéraux sont des femmes, la proportion de femmes managers au sein de l'administration fédérale est de 1 sur 4, car plus les échelons sont élevés, plus le nombre de femmes diminue, a expliqué la ministre. Grâce à une meilleure représentation féminine dans les jurys de sélection de la haute fonction publique fédérale, la ministre espère permettre à davantage de femmes d'accéder au sommet de l'administration fédérale. Cette nouvelle mesure a également pour objectif de soutenir les femmes dans leur démarche de candidature à une fonction dirigeante. "Si les jurys de sélection sont presque exclusivement masculins, il est inévitable que les hommes aient plus de chances d'obtenir un poste de haut niveau au sein de l'administration fédérale", a-t-elle souligné Mme De Sutter. "Des jurys plus équilibrés, dont deux tiers au maximum des membres sont du même sexe, pourraient garantir à terme une représentation des genres plus équilibrée au sommet de notre administration fédérale". "Pas à pas, je veux parvenir à une administration fédérale plus inclusive, où chaque talent dispose des mêmes opportunités et où chaque fonctionnaire bénéficie des mêmes perspectives d'évolution professionnelle", a-t-elle ajouté. (Belga)

Alors qu'un peu plus de la moitié des fonctionnaires fédéraux sont des femmes, la proportion de femmes managers au sein de l'administration fédérale est de 1 sur 4, car plus les échelons sont élevés, plus le nombre de femmes diminue, a expliqué la ministre. Grâce à une meilleure représentation féminine dans les jurys de sélection de la haute fonction publique fédérale, la ministre espère permettre à davantage de femmes d'accéder au sommet de l'administration fédérale. Cette nouvelle mesure a également pour objectif de soutenir les femmes dans leur démarche de candidature à une fonction dirigeante. "Si les jurys de sélection sont presque exclusivement masculins, il est inévitable que les hommes aient plus de chances d'obtenir un poste de haut niveau au sein de l'administration fédérale", a-t-elle souligné Mme De Sutter. "Des jurys plus équilibrés, dont deux tiers au maximum des membres sont du même sexe, pourraient garantir à terme une représentation des genres plus équilibrée au sommet de notre administration fédérale". "Pas à pas, je veux parvenir à une administration fédérale plus inclusive, où chaque talent dispose des mêmes opportunités et où chaque fonctionnaire bénéficie des mêmes perspectives d'évolution professionnelle", a-t-elle ajouté. (Belga)