Le grand changement est bien évidemment la reprise des activités physiques et sportives en intérieur. Pour ce faire, les organisateurs devront toutefois ménager un espace minimal de 10 m2 par pratiquant âgé de plus de 12 ans. En intérieur, les groupes de pratiquants seront limités à 50 personnes. En extérieur, on pourra monter jusqu'à 100 personnes. Les activités sportives dans l'espace public sont, elles, limitées à 10 personnes. Les vestiaires et les douches dans les clubs sportifs resteront toutefois fermés, sauf pour les professionnels, dans les piscines et lors des stages sportifs. Le port du masque reste obligatoire en dehors de l'activité sportive en elle-même, tout comme les mesures préventives habituelles. Il est ainsi recommandé de ne pas se faire la bise, de ne pas se serrer les mains, etc. Si tous les entraînements sportifs peuvent reprendre normalement dès le 9 juin, des règles spécifiques sont néanmoins d'application pour les sports de combat (judo, karaté,...). Ici, la distance de 1,5 m entre les participants restera de mise. Les pratiquants pourront avoir un seul contact rapproché lors de ces entraînements, mais il devra toujours s'agir de la même personne. Les compétitions amateurs restent d'ailleurs interdites. Tous les autres sports de contact (danse, escrime, sports collectifs) sont autorisés sans autre mesure complémentaire. Les salles de fitness peuvent, elles aussi, rouvrir leurs portes. Elles devront toutefois installer des appareils pour mesurer la concentration en CO2 dans l'air ambiant. La norme cible est fixée à 900 ppm (particule par million). Au-delà d'une concentration de 1.200 ppm, la salle devra fermer. Les responsables devront aussi veiller à une distance suffisante entre les engins (de musculation), lesquels devront être dûment désinfectés. A côté de ces mesures concernant les entraînements, le protocole diffusé jeudi adapte également les mesures sanitaires pour le public qui assiste à des compétitions sportives. Les salles et clubs pourront remplir leurs gradins à hauteur de 75% de leur capacité, avec un maximum de 200 personnes (toujours assises) en intérieur, et de 400 en extérieur. Les stages sportifs vont eux aussi connaître des changements. Ceux-ci sont autorisés sans nuitée pour 50 personnes maximum jusqu'au 24 juin. Après cette date, les groupes peuvent passer à 100 personnes, et ce avec nuitées. (Belga)

Le grand changement est bien évidemment la reprise des activités physiques et sportives en intérieur. Pour ce faire, les organisateurs devront toutefois ménager un espace minimal de 10 m2 par pratiquant âgé de plus de 12 ans. En intérieur, les groupes de pratiquants seront limités à 50 personnes. En extérieur, on pourra monter jusqu'à 100 personnes. Les activités sportives dans l'espace public sont, elles, limitées à 10 personnes. Les vestiaires et les douches dans les clubs sportifs resteront toutefois fermés, sauf pour les professionnels, dans les piscines et lors des stages sportifs. Le port du masque reste obligatoire en dehors de l'activité sportive en elle-même, tout comme les mesures préventives habituelles. Il est ainsi recommandé de ne pas se faire la bise, de ne pas se serrer les mains, etc. Si tous les entraînements sportifs peuvent reprendre normalement dès le 9 juin, des règles spécifiques sont néanmoins d'application pour les sports de combat (judo, karaté,...). Ici, la distance de 1,5 m entre les participants restera de mise. Les pratiquants pourront avoir un seul contact rapproché lors de ces entraînements, mais il devra toujours s'agir de la même personne. Les compétitions amateurs restent d'ailleurs interdites. Tous les autres sports de contact (danse, escrime, sports collectifs) sont autorisés sans autre mesure complémentaire. Les salles de fitness peuvent, elles aussi, rouvrir leurs portes. Elles devront toutefois installer des appareils pour mesurer la concentration en CO2 dans l'air ambiant. La norme cible est fixée à 900 ppm (particule par million). Au-delà d'une concentration de 1.200 ppm, la salle devra fermer. Les responsables devront aussi veiller à une distance suffisante entre les engins (de musculation), lesquels devront être dûment désinfectés. A côté de ces mesures concernant les entraînements, le protocole diffusé jeudi adapte également les mesures sanitaires pour le public qui assiste à des compétitions sportives. Les salles et clubs pourront remplir leurs gradins à hauteur de 75% de leur capacité, avec un maximum de 200 personnes (toujours assises) en intérieur, et de 400 en extérieur. Les stages sportifs vont eux aussi connaître des changements. Ceux-ci sont autorisés sans nuitée pour 50 personnes maximum jusqu'au 24 juin. Après cette date, les groupes peuvent passer à 100 personnes, et ce avec nuitées. (Belga)