Le 14 octobre dernier, Link&Venir, emmenée par Yves Ghequière, a décroché sept des quinze sièges du conseil, LKB de Damien Thiéry cinq sièges et Activ' trois. Il manquait une signature à M. Ghequière pour déposer son acte de présentation.

Quelques jours plus tard, Link@venir a envoyé aux candidats des deux autres listes une lettre qui était censée contenir une proposition.

Deux jours plus tard, la liste bilingue Activ' avait fait savoir qu'elle n'approuvait pas la proposition de soutenir la nomination d'Yves Ghequière, au motif qu'il ne s'agit pas d'une proposition de constitution d'une majorité, mais d'une demande d'approuver la nomination de M. Ghequière en tant que bourgmestre.

L'écho fut le même du côté d'Ensemble LKB Samen. Depuis lors, la situation ne semble pas avoir évolué d'un iota.

Jeudi, le chef de file de la liste Activ', Mitra De Kempeneer a affirmé à l'agence Belga que face aux signaux d'impatience qui commencent à être envoyés par la population, il prendrait lui-même des contacts avec les représentants des deux listes sorties aux deux premières places du scrutin pour contribuer à la recherche d'une solution.

Le 14 octobre dernier, Link&Venir, emmenée par Yves Ghequière, a décroché sept des quinze sièges du conseil, LKB de Damien Thiéry cinq sièges et Activ' trois. Il manquait une signature à M. Ghequière pour déposer son acte de présentation. Quelques jours plus tard, Link@venir a envoyé aux candidats des deux autres listes une lettre qui était censée contenir une proposition. Deux jours plus tard, la liste bilingue Activ' avait fait savoir qu'elle n'approuvait pas la proposition de soutenir la nomination d'Yves Ghequière, au motif qu'il ne s'agit pas d'une proposition de constitution d'une majorité, mais d'une demande d'approuver la nomination de M. Ghequière en tant que bourgmestre. L'écho fut le même du côté d'Ensemble LKB Samen. Depuis lors, la situation ne semble pas avoir évolué d'un iota. Jeudi, le chef de file de la liste Activ', Mitra De Kempeneer a affirmé à l'agence Belga que face aux signaux d'impatience qui commencent à être envoyés par la population, il prendrait lui-même des contacts avec les représentants des deux listes sorties aux deux premières places du scrutin pour contribuer à la recherche d'une solution.