Les militants du mouvement du 11 mars ont projeté durant la soirée des images sur plusieurs bâtiments, dont ceux d'entreprises du port, sur lesquelles on voit notamment un réacteur nucléaire se transformer en éoliennes. "Une vieille centrale comme Doel représente un danger pour la ville et le port", déclare son porte-parole Marc Alexander, qui demande à ce qu'elle soit remplacée le plus vite possible par des énergies renouvelables. L'action de mardi et la manifestation à venir, organisée pour la deuxième année consécutive et qui devrait rassembler un millier de personnes, sont également spécifiquement dirigées contre les entreprises portuaires car, selon les organisations environnementales, elles n'utilisent actuellement que 5% d'énergies renouvelables. (Belga)

Les militants du mouvement du 11 mars ont projeté durant la soirée des images sur plusieurs bâtiments, dont ceux d'entreprises du port, sur lesquelles on voit notamment un réacteur nucléaire se transformer en éoliennes. "Une vieille centrale comme Doel représente un danger pour la ville et le port", déclare son porte-parole Marc Alexander, qui demande à ce qu'elle soit remplacée le plus vite possible par des énergies renouvelables. L'action de mardi et la manifestation à venir, organisée pour la deuxième année consécutive et qui devrait rassembler un millier de personnes, sont également spécifiquement dirigées contre les entreprises portuaires car, selon les organisations environnementales, elles n'utilisent actuellement que 5% d'énergies renouvelables. (Belga)