Une entreprise de transport de Zeebrugge est concernée, qui faisait appel à un sous-traitant slovaque, qui lui-même employait des chauffeurs roumains. Les conducteurs roumains présents sur place ont été entendus par les enquêteurs. Le syndicat socialiste BTB-ABVV (UBT-FGTB) avait laissé entendre précédemment que c'est la firme North Sea Express (NSE), active depuis le port de Zeebrugge, qui était visée. (Belga)

Une entreprise de transport de Zeebrugge est concernée, qui faisait appel à un sous-traitant slovaque, qui lui-même employait des chauffeurs roumains. Les conducteurs roumains présents sur place ont été entendus par les enquêteurs. Le syndicat socialiste BTB-ABVV (UBT-FGTB) avait laissé entendre précédemment que c'est la firme North Sea Express (NSE), active depuis le port de Zeebrugge, qui était visée. (Belga)