"Beaucoup de points sur lesquels nous avons insisté dans notre mémorandum et dans nos rencontres avec les décideurs politiques s'y retrouvent. C'est tout spécialement le cas pour les matières relatives à la formation et à l'emploi", a commenté mardi Jan De Brabanter, secrétaire général de Beci. "Quand je lis qu'il faut soutenir l'accompagnement des entrepreneurs, encourager la digitalisation et soutenir le développement international, je ne peux qu'applaudir. Idem pour la place de l'économie et des activités productives en ville. Le tout c'est de voir comment", a quant à lui, souligné Olivier Willocx, CEO de Beci. Les responsables de l'organisation patronale souhaitent pouvoir rencontrer rapidement chacun des membres de l'équipe gouvernementale pour discuter des moyens et des solutions à mettre en oeuvre. (Belga)