Cet accord prévoit notamment un contrat de travail uniforme pour l'ensemble des médecins assistants candidats spécialistes (MACS) dès le 1er août prochain, ainsi que de meilleures conditions de travail et salariales, dont une augmentation de salaire d'environ 10% via le salaire de base et les prestations de garde ou encore rémunération à 110% du salaire de base pour le temps de travail supplémentaire. Plus tôt dans la soirée, le président du Comité interuniversitaire des médecins assistants candidats spécialistes (Cimacs), Jean-Michel Mot, avait confirmé la grève annoncée jeudi, regrettant "ne pas avoir été entendu" lors de la réunion. (Belga)

Cet accord prévoit notamment un contrat de travail uniforme pour l'ensemble des médecins assistants candidats spécialistes (MACS) dès le 1er août prochain, ainsi que de meilleures conditions de travail et salariales, dont une augmentation de salaire d'environ 10% via le salaire de base et les prestations de garde ou encore rémunération à 110% du salaire de base pour le temps de travail supplémentaire. Plus tôt dans la soirée, le président du Comité interuniversitaire des médecins assistants candidats spécialistes (Cimacs), Jean-Michel Mot, avait confirmé la grève annoncée jeudi, regrettant "ne pas avoir été entendu" lors de la réunion. (Belga)