"Nous les avons suspendus pour des raisons de sécurité", a déclaré le ministre lors d'une commission parlementaire, selon des propos rapportés par l'agence de presse Lusa. "Le Portugal ne plaisante pas avec les entrées sur le territoire national", a-t-il souligné. "Je donnerai des explications mais pas en public pour des raisons de sécurité", a-t-il précisé. Cette décision survient dans un contexte de vives tensions entre Téhéran et les pays occidentaux. En riposte à la décision américaine de sortir unilatéralement en mai 2018 de l'accord international sur le programme nucléaire iranien, l'Iran a commencé à s'affranchir de certains de ses engagements dans le cadre de ce pacte. (Belga)

"Nous les avons suspendus pour des raisons de sécurité", a déclaré le ministre lors d'une commission parlementaire, selon des propos rapportés par l'agence de presse Lusa. "Le Portugal ne plaisante pas avec les entrées sur le territoire national", a-t-il souligné. "Je donnerai des explications mais pas en public pour des raisons de sécurité", a-t-il précisé. Cette décision survient dans un contexte de vives tensions entre Téhéran et les pays occidentaux. En riposte à la décision américaine de sortir unilatéralement en mai 2018 de l'accord international sur le programme nucléaire iranien, l'Iran a commencé à s'affranchir de certains de ses engagements dans le cadre de ce pacte. (Belga)