"Dans quelques heures", le temps de régler quelques détails techniques, l'Iran reprendra l'enrichissement de l'uranium à un taux supérieur à 3,67%, a déclaré à la presse Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), sans préciser le nouveau taux auquel l'Iran compte désormais enrichir. (Belga)

"Dans quelques heures", le temps de régler quelques détails techniques, l'Iran reprendra l'enrichissement de l'uranium à un taux supérieur à 3,67%, a déclaré à la presse Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), sans préciser le nouveau taux auquel l'Iran compte désormais enrichir. (Belga)