En janvier 2018 sont arrivés à échéance les mandats de Caroline Ven, Laurent Levaux et Luc Lallemand. Le gouvernement devait donc proposer trois nouveaux administrateurs. Mais deux partis de la coalition gouvernementale, le CD&V et la N-VA, ne s'entendaient pas sur le ou la candidate à présenter côté néerlandophone. La sortie de la N-VA du gouvernement, après la crise politique sur le pacte migratoire des Nations unies, a ouvert la voie du déblocage des nominations chez bpost et le CD&V a donc obtenu la reconduction de "son" administratrice. (Belga)

En janvier 2018 sont arrivés à échéance les mandats de Caroline Ven, Laurent Levaux et Luc Lallemand. Le gouvernement devait donc proposer trois nouveaux administrateurs. Mais deux partis de la coalition gouvernementale, le CD&V et la N-VA, ne s'entendaient pas sur le ou la candidate à présenter côté néerlandophone. La sortie de la N-VA du gouvernement, après la crise politique sur le pacte migratoire des Nations unies, a ouvert la voie du déblocage des nominations chez bpost et le CD&V a donc obtenu la reconduction de "son" administratrice. (Belga)