"Le gouvernement est disposé à s'engager dans cette concertation concernant différents points. Entre-temps, les organisations représentatives des médecins appelleront leurs médecins à continuer à appliquer les tarifs existants, afin de ne pas mettre en péril la sécurité tarifaire pour le patient", précise le communiqué. Des syndicats de médecins s'étaient exprimés ces derniers mois en faveur du démantèlement de cet accord, mais cette procédure avait été gelée fin janvier pour un mois afin d'encore donner une chance à la concertation. Cette période de discussions est donc prolongée de plusieurs semaines, "voire plusieurs mois", dit-on. Le prix des consultations ne devrait donc pas augmenter dans l'immédiat. L'Absym, le plus grand syndicat de médecins du pays, avait demandé la résolution de l'accord 2016-2017. Les médecins n'étaient pas d'accord avec ce qu'ils considèrent être des mesures d'économies unilatérales du gouvernement. C'est surtout la retenue de deux tiers de l'index sur les honoraires des médecins qui posait problème. (Belga)

"Le gouvernement est disposé à s'engager dans cette concertation concernant différents points. Entre-temps, les organisations représentatives des médecins appelleront leurs médecins à continuer à appliquer les tarifs existants, afin de ne pas mettre en péril la sécurité tarifaire pour le patient", précise le communiqué. Des syndicats de médecins s'étaient exprimés ces derniers mois en faveur du démantèlement de cet accord, mais cette procédure avait été gelée fin janvier pour un mois afin d'encore donner une chance à la concertation. Cette période de discussions est donc prolongée de plusieurs semaines, "voire plusieurs mois", dit-on. Le prix des consultations ne devrait donc pas augmenter dans l'immédiat. L'Absym, le plus grand syndicat de médecins du pays, avait demandé la résolution de l'accord 2016-2017. Les médecins n'étaient pas d'accord avec ce qu'ils considèrent être des mesures d'économies unilatérales du gouvernement. C'est surtout la retenue de deux tiers de l'index sur les honoraires des médecins qui posait problème. (Belga)