Selon ce dernier, les 18-64 ans souffrant notamment d'une maladie chronique des reins ou du foie ainsi que ceux atteints du syndrome de Down seront vaccinés prioritairement. S'y ajouteront, dans le groupe de 45-64 ans, les personnes atteintes d'une maladie respiratoire chronique mais aussi ceux souffrant d'obésité (BMI supérieur à 30). Les mutualités disposent des données nécessaires pour déterminer qui sont ces personnes, a encore expliqué Wouter Beke. Ce groupe sera vacciné après les plus de 65 ans, sans doute en mars et avril, a-t-il conclu. (Belga)

Selon ce dernier, les 18-64 ans souffrant notamment d'une maladie chronique des reins ou du foie ainsi que ceux atteints du syndrome de Down seront vaccinés prioritairement. S'y ajouteront, dans le groupe de 45-64 ans, les personnes atteintes d'une maladie respiratoire chronique mais aussi ceux souffrant d'obésité (BMI supérieur à 30). Les mutualités disposent des données nécessaires pour déterminer qui sont ces personnes, a encore expliqué Wouter Beke. Ce groupe sera vacciné après les plus de 65 ans, sans doute en mars et avril, a-t-il conclu. (Belga)