"Israël et les Emirats arabes unis ont franchi une étape historique pour effacer les profondes divisions du Moyen-Orient", a déclaré l'ancien vice-président de Barack Obama, qui a qualifié la décision émiratie d'entretenir des liens diplomatiques avec Israël de "décision gouvernementale courageuse et grandement nécessaire". Le communiqué de Joe Biden ne fait pas mention du nom de Donald Trump, mais insiste au contraire sur le fait que cet accord a été passé grâce aux efforts "de plusieurs gouvernements" américains, dont celui qu'il a co-dirigé aux côtés de Barack Obama de 2009 à 2017. L'accord annoncé jeudi prévoit le report des projets d'annexion israéliens en Cisjordanie occupée. "Une annexion serait un coup dur aux projets de paix, et c'est pour ça que je m'y oppose maintenant et m'y opposerai en tant que président", a ajouté Joe Biden. (Belga)

"Israël et les Emirats arabes unis ont franchi une étape historique pour effacer les profondes divisions du Moyen-Orient", a déclaré l'ancien vice-président de Barack Obama, qui a qualifié la décision émiratie d'entretenir des liens diplomatiques avec Israël de "décision gouvernementale courageuse et grandement nécessaire". Le communiqué de Joe Biden ne fait pas mention du nom de Donald Trump, mais insiste au contraire sur le fait que cet accord a été passé grâce aux efforts "de plusieurs gouvernements" américains, dont celui qu'il a co-dirigé aux côtés de Barack Obama de 2009 à 2017. L'accord annoncé jeudi prévoit le report des projets d'annexion israéliens en Cisjordanie occupée. "Une annexion serait un coup dur aux projets de paix, et c'est pour ça que je m'y oppose maintenant et m'y opposerai en tant que président", a ajouté Joe Biden. (Belga)