La députée, ex-secrétaire générale de l'ARAU, a été proposée par la co-présidence mais n'a reçu ni le soutien du groupe parlementaire bruxellois, ni celui du Conseil de fédération du parti. Les deux autres candidats, à savoir Alain Maron pour le poste de ministre et Magalie Plovie pour la présidence de l'assemblée de la Cocof, ont quant à eux été acceptés. La co-présidence du parti s'est retirée à l'issue de la réunion pour proposer, encore cette nuit, un nouveau nom à l'assemblée générale. Celui de la députée Barbara Trachte pourrait être soumis au vote des militants. (Belga)

La députée, ex-secrétaire générale de l'ARAU, a été proposée par la co-présidence mais n'a reçu ni le soutien du groupe parlementaire bruxellois, ni celui du Conseil de fédération du parti. Les deux autres candidats, à savoir Alain Maron pour le poste de ministre et Magalie Plovie pour la présidence de l'assemblée de la Cocof, ont quant à eux été acceptés. La co-présidence du parti s'est retirée à l'issue de la réunion pour proposer, encore cette nuit, un nouveau nom à l'assemblée générale. Celui de la députée Barbara Trachte pourrait être soumis au vote des militants. (Belga)