Gaia estime que cette exception est "une discrimination injustifiée envers toute personne ne pratiquant pas la religion musulmane ou juive, dans le sens qu'elle a l'obligation légale d'étourdir un animal avant de l'abattre". "On ne souhaite bien sûr pas que tout le monde puisse abattre sans étourdissement, ce qui serait de toute façon illégal par rapport à la législation européenne", nuance Gaia. "L'abattage sans étourdissement génère d'énormes souffrances. L'idée est de faire un pied de nez pour montrer l'absurdité de cette exception." "Ce dossier tourne en rond, on n'avance pas. Gaia continue de militer pour l'étourdissement obligatoire pour tout le monde et toute l'année", poursuit l'organisation de défense des animaux. Avec cette plainte, Gaia demande le soutien d'Unia pour encourager les politiques à mettre un terme à la souffrance animale "inutile et évitable de dizaines de milliers d'animaux abattus sans étourdissement". Gaia donnera un point presse au sujet de cette plainte mercredi à 11h00. (Belga)

Gaia estime que cette exception est "une discrimination injustifiée envers toute personne ne pratiquant pas la religion musulmane ou juive, dans le sens qu'elle a l'obligation légale d'étourdir un animal avant de l'abattre". "On ne souhaite bien sûr pas que tout le monde puisse abattre sans étourdissement, ce qui serait de toute façon illégal par rapport à la législation européenne", nuance Gaia. "L'abattage sans étourdissement génère d'énormes souffrances. L'idée est de faire un pied de nez pour montrer l'absurdité de cette exception." "Ce dossier tourne en rond, on n'avance pas. Gaia continue de militer pour l'étourdissement obligatoire pour tout le monde et toute l'année", poursuit l'organisation de défense des animaux. Avec cette plainte, Gaia demande le soutien d'Unia pour encourager les politiques à mettre un terme à la souffrance animale "inutile et évitable de dizaines de milliers d'animaux abattus sans étourdissement". Gaia donnera un point presse au sujet de cette plainte mercredi à 11h00. (Belga)