Que l'on vienne de Bruxelles ou de Paris, quand on arrive à Mons par l'autoroute, on a toujours le beffroi en ligne de mire. " On essaie de préserver le champ visuel du beffroi et la prédominance de la vieille ville ", explique Nicolas Martin (PS), premier échevin. Ne vous attendez donc pas à voir des tours s'ériger en collier autour de la vieille ville et de sa première couronne. Ni demain, ni après-demain.
...