"La capacité globale des lits prévus dans la phase 1A dédiés à l'accueil des patients Covid positif en unité de soins intensifs et en unité de soins conventionnels est en voie de saturation, et même dépassée dans certains hôpitaux", ont-ils observé. La phase 1B signifie que 50% des lits de soins intensifs et quatre fois ce nombre de lits en hospitalisation conventionnelle sont dédiés à la prise en charge de patients Covid-19. En conséquence, le plan d'urgence hospitalier repasse en phase active. Les dispositions seront prises au sein de chaque structure pour permettre le passage effectif de la phase 1A à la phase 1B durant la journée du lundi 19 octobre. "Une réévaluation de la situation sera effectuée mardi afin de préciser le report éventuel d'interventions ou de consultations, et définir une politique commune de visites et d'accompagnement des patients", conclut le communiqué. (Belga)

"La capacité globale des lits prévus dans la phase 1A dédiés à l'accueil des patients Covid positif en unité de soins intensifs et en unité de soins conventionnels est en voie de saturation, et même dépassée dans certains hôpitaux", ont-ils observé. La phase 1B signifie que 50% des lits de soins intensifs et quatre fois ce nombre de lits en hospitalisation conventionnelle sont dédiés à la prise en charge de patients Covid-19. En conséquence, le plan d'urgence hospitalier repasse en phase active. Les dispositions seront prises au sein de chaque structure pour permettre le passage effectif de la phase 1A à la phase 1B durant la journée du lundi 19 octobre. "Une réévaluation de la situation sera effectuée mardi afin de préciser le report éventuel d'interventions ou de consultations, et définir une politique commune de visites et d'accompagnement des patients", conclut le communiqué. (Belga)