A un horizon plus rapproché, le ministre a annoncé la mise en oeuvre de plus de 100 mesures d'ici 2023 pour changer la gouvernance, impulser une vision moderne de la gestion des déchets axées sur l'économie circulaire, adapter les collectes de déchets et dynamiser l'organisation du nettoyage des voiries. Le tout nécessitera une modification progressive des méthodes de travail en passant par la concertation syndicale à travers les dispositifs officiels prévus au sein de l'agence. La direction générale de l'agence sera désormais exercée sous mandat de cinq ans renouvelables une fois. Au terme d'une procédure qui a déjà été lancée, les personnes qui occuperont les postes de directeur ou directrice générale et adjoint(e)devraient entrer en fonction en 2022. En commission, la présentation générale d'un plan de redéploiement a été bien accueillie tant dans la majorité que dans l'opposition où l'on souligne que cela fait dix ans que celui-ci était souhaité. Les députés veulent cependant en savoir davantage sur les détails encore manquants d'un plan qui devra encore être peaufiné notamment sur le plan de son impact financier. La présentation du plan de redéploiement baptisé "Up" intervient quelques mois après la publication de rapports d'audits parfois peu flatteurs sur la structure, le personnel et la comptabilité analytique de l'ABP. De l'aveu du ministre, il s'inspire d'un certain nombre de recommandations de ceux-ci. L'audit des structures, a notamment suggéré de revoir l'organigramme de l'Agence et d'adapter l'organisation des filiales et de travailler à la rédaction d'un plan d'investissement à long terme pour le charroi. L'audit du personnel a pointé une série d'enjeux au niveau de l'organisation du travail opérationnel, de l'évaluation du personnel, de la formation, des accidents de travail et de l'absentéisme. (Belga)

A un horizon plus rapproché, le ministre a annoncé la mise en oeuvre de plus de 100 mesures d'ici 2023 pour changer la gouvernance, impulser une vision moderne de la gestion des déchets axées sur l'économie circulaire, adapter les collectes de déchets et dynamiser l'organisation du nettoyage des voiries. Le tout nécessitera une modification progressive des méthodes de travail en passant par la concertation syndicale à travers les dispositifs officiels prévus au sein de l'agence. La direction générale de l'agence sera désormais exercée sous mandat de cinq ans renouvelables une fois. Au terme d'une procédure qui a déjà été lancée, les personnes qui occuperont les postes de directeur ou directrice générale et adjoint(e)devraient entrer en fonction en 2022. En commission, la présentation générale d'un plan de redéploiement a été bien accueillie tant dans la majorité que dans l'opposition où l'on souligne que cela fait dix ans que celui-ci était souhaité. Les députés veulent cependant en savoir davantage sur les détails encore manquants d'un plan qui devra encore être peaufiné notamment sur le plan de son impact financier. La présentation du plan de redéploiement baptisé "Up" intervient quelques mois après la publication de rapports d'audits parfois peu flatteurs sur la structure, le personnel et la comptabilité analytique de l'ABP. De l'aveu du ministre, il s'inspire d'un certain nombre de recommandations de ceux-ci. L'audit des structures, a notamment suggéré de revoir l'organigramme de l'Agence et d'adapter l'organisation des filiales et de travailler à la rédaction d'un plan d'investissement à long terme pour le charroi. L'audit du personnel a pointé une série d'enjeux au niveau de l'organisation du travail opérationnel, de l'évaluation du personnel, de la formation, des accidents de travail et de l'absentéisme. (Belga)