Pour accompagner la création de nouvelles entreprises et le développement d'autres déjà existantes dans ce secteur, le 23 octobre, Noshaq (ex-Meusinvest) et Ogeo Fund ont porté sur les fonts baptismaux la SA White Fund, une pricaf privée qui investira dans ...

Pour accompagner la création de nouvelles entreprises et le développement d'autres déjà existantes dans ce secteur, le 23 octobre, Noshaq (ex-Meusinvest) et Ogeo Fund ont porté sur les fonts baptismaux la SA White Fund, une pricaf privée qui investira dans des entreprises non cotées du secteur médical. Le capital de cette nouvelle structure est de 19 900 000 euros, pour l'instant libéré à hauteur de 25 %. Dans le tour de table de White Fund, outre ces deux acteurs liégeois qui prennent chacun 30 %, on retrouve le CHU de Liège (1 %), l'asbl Action francophone pour la santé et la solidarité (Solidaris) pour 1 % également, la Société fédérale de participation et d'investissement (15 %), la Société régionale d'investissement de Bruxelles (2,5 %) mais également " Invest for jobs " - le fonds d'investissement d'Agoria et des syndicats du métal - (15 %) et last but not least, Chagral Invest (5 %), la société holding de Marc Nolet de Brauwere van Steeland. Ce dernier est la figure emblématique de PhysIOL, une pépite liégeoise spécialisée dans les implants intraoculaires qu'il a revendue l'an dernier au groupe américain Beaver-Visitec International. La gestion journalière de cette nouvelle pricaf est confiée à la SA Noshaq, représentée par Gaëtan Servais (photo). J.-M. D.