"Ce n'est pas l'approche que j'ai choisi de privilégier", a indiqué mardi la ministre de l'Education, Caroline Désir (PS), interrogée en commission du Parlement sur le nouveau dispositif flamand par le député Nicolas Janssens (MR). Dans la suite des travaux du Pacte pour un enseignement d'excellence, la FWB réfléchit à revoir la procédure d'évaluation de ses enseignants, laquelle fait l'objet de négociations avec les acteurs. Pour Mme Désir, cette révision de l'évaluation des enseignants ne peut toutefois aboutir à un assouplissement des modalités de licenciement. A ses yeux, l'objectif de pareille procédure doit au contraire chercher à motiver, donner du sens et accompagner le développement professionnel des enseignants en place. Devant la député, la ministre a confirmé qu'un avant-projet de décret sur l'évaluation des enseignants en FWB était en cours de rédaction. Elle a dit espérer le voir entrer en vigueur lors de la rentrée de septembre 2022. Le ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a bouclé fin février dernier un accord avec les acteurs de l'école. Celui-ci offre la possibilité aux jeunes enseignants flamands d'être nommés bien plus rapidement qu'actuellement, mais il offre aussi la possibilité aux directions de licencier plus aisément les enseignants qui ne travaillent pas ou plus bien. (Belga)

"Ce n'est pas l'approche que j'ai choisi de privilégier", a indiqué mardi la ministre de l'Education, Caroline Désir (PS), interrogée en commission du Parlement sur le nouveau dispositif flamand par le député Nicolas Janssens (MR). Dans la suite des travaux du Pacte pour un enseignement d'excellence, la FWB réfléchit à revoir la procédure d'évaluation de ses enseignants, laquelle fait l'objet de négociations avec les acteurs. Pour Mme Désir, cette révision de l'évaluation des enseignants ne peut toutefois aboutir à un assouplissement des modalités de licenciement. A ses yeux, l'objectif de pareille procédure doit au contraire chercher à motiver, donner du sens et accompagner le développement professionnel des enseignants en place. Devant la député, la ministre a confirmé qu'un avant-projet de décret sur l'évaluation des enseignants en FWB était en cours de rédaction. Elle a dit espérer le voir entrer en vigueur lors de la rentrée de septembre 2022. Le ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a bouclé fin février dernier un accord avec les acteurs de l'école. Celui-ci offre la possibilité aux jeunes enseignants flamands d'être nommés bien plus rapidement qu'actuellement, mais il offre aussi la possibilité aux directions de licencier plus aisément les enseignants qui ne travaillent pas ou plus bien. (Belga)