Aucun incident n'a été enregistré durant la nuit, a confirmé la police locale. Initiative du bourgmestre anversois Bart De Wever et de la police locale, l'opération "Nachtwacht" (Ronde de nuit) vise avant tout à ramener un sentiment de sécurité en ville et à éviter que la situation ne dégénère. "Pendant une très longue période, nous allons quotidiennement mener des actions visibles et moins visibles", a récemment expliqué le chef de corps de la police anversoise, Serge Muyters. Depuis 2017, 66 attaques à la grenade ou tirs probablement liés à des règlements de compte dans le milieu des stupéfiants ont été recensés à Anvers. Ces faits entraînent rarement des blessés. (Belga)

Aucun incident n'a été enregistré durant la nuit, a confirmé la police locale. Initiative du bourgmestre anversois Bart De Wever et de la police locale, l'opération "Nachtwacht" (Ronde de nuit) vise avant tout à ramener un sentiment de sécurité en ville et à éviter que la situation ne dégénère. "Pendant une très longue période, nous allons quotidiennement mener des actions visibles et moins visibles", a récemment expliqué le chef de corps de la police anversoise, Serge Muyters. Depuis 2017, 66 attaques à la grenade ou tirs probablement liés à des règlements de compte dans le milieu des stupéfiants ont été recensés à Anvers. Ces faits entraînent rarement des blessés. (Belga)