Si 90 % des fonctionnaires wallons disent aimer leur boulot, ils estiment par contre que la charge de travail est trop importante. Le stress lié au travail est d'ailleurs la principale cause d'absentéisme.

Malgré tout ils sont 22 % à déclarer travailler en dehors des heures de travail, et cela sans rémunération ou récupération.

Un fonctionnaire sur deux estime également que son salaire est insuffisant pour le travail fourni mais ils sont par contre 85 % à se dire très satisfaits des avantages extralégaux.

Le point noir, selon eux, c'est la gestion d'équipe : 48 % souhaitent davantage d'autonomie et de responsabilités et 20 % déclarent avoir été victimes de harcèlement.

Le Vif.be, avec Belga

Si 90 % des fonctionnaires wallons disent aimer leur boulot, ils estiment par contre que la charge de travail est trop importante. Le stress lié au travail est d'ailleurs la principale cause d'absentéisme. Malgré tout ils sont 22 % à déclarer travailler en dehors des heures de travail, et cela sans rémunération ou récupération. Un fonctionnaire sur deux estime également que son salaire est insuffisant pour le travail fourni mais ils sont par contre 85 % à se dire très satisfaits des avantages extralégaux. Le point noir, selon eux, c'est la gestion d'équipe : 48 % souhaitent davantage d'autonomie et de responsabilités et 20 % déclarent avoir été victimes de harcèlement. Le Vif.be, avec Belga