Le dispositif d'aide prendra la forme d'une prime variable dont le montant sera fixé en fonction du nombre d'équivalents temps plein (ETP) de l'entreprise et de la baisse du chiffre d'affaires subie entre les trois derniers trimestres de l'année 2019 et la même période en 2020. En introduisant ces deux critères, le gouvernement Vervoort opte pour une approche d'aides plus ciblées qui a pour objectif d'aider les entreprises et indépendants dont les besoins et difficultés sont mieux identifiés. En fonction du secteur concerné, les montants des indemnités se situeront dans les fourchettes suivantes: de 5.000 à 36.000 euros pour le secteur des restaurants et des cafés, les fournisseurs de l'horeca et le secteur de l'événementiel; de 5.000 à 50.000 euros pour le secteur de l'hébergement; et de 60.000 à 100.000 euros pour les discothèques. La gestion de ces primes sera mise en ?uvre par Bruxelles Economie Emploi. Les modalités et les délais dans lesquels ces aides seront accessibles seront communiqués après publication des arrêtés, dans le courant du mois de février. Par ailleurs, le gouvernement bruxellois a également adopté, en première lecture, l'arrêté organisant la première phase de versement d'une prime pouvant aller jusqu'à 5.000 euros pour les commerces dits 'non-essentiels' qui avaient dû fermer sur la base des décisions du Comité de concertation du 30 octobre 2020. Cette première tranche de 1.500 euros sera accessible sur www.primecovid.brussels à partir du 28 janvier 2021. (Belga)

Le dispositif d'aide prendra la forme d'une prime variable dont le montant sera fixé en fonction du nombre d'équivalents temps plein (ETP) de l'entreprise et de la baisse du chiffre d'affaires subie entre les trois derniers trimestres de l'année 2019 et la même période en 2020. En introduisant ces deux critères, le gouvernement Vervoort opte pour une approche d'aides plus ciblées qui a pour objectif d'aider les entreprises et indépendants dont les besoins et difficultés sont mieux identifiés. En fonction du secteur concerné, les montants des indemnités se situeront dans les fourchettes suivantes: de 5.000 à 36.000 euros pour le secteur des restaurants et des cafés, les fournisseurs de l'horeca et le secteur de l'événementiel; de 5.000 à 50.000 euros pour le secteur de l'hébergement; et de 60.000 à 100.000 euros pour les discothèques. La gestion de ces primes sera mise en ?uvre par Bruxelles Economie Emploi. Les modalités et les délais dans lesquels ces aides seront accessibles seront communiqués après publication des arrêtés, dans le courant du mois de février. Par ailleurs, le gouvernement bruxellois a également adopté, en première lecture, l'arrêté organisant la première phase de versement d'une prime pouvant aller jusqu'à 5.000 euros pour les commerces dits 'non-essentiels' qui avaient dû fermer sur la base des décisions du Comité de concertation du 30 octobre 2020. Cette première tranche de 1.500 euros sera accessible sur www.primecovid.brussels à partir du 28 janvier 2021. (Belga)