Une large majorité d'électeurs libéraux francophones estiment qu'une "kamikaze" serait la meilleure solution pour mettre en oeuvre les réformes dont le pays a besoin, selon le libellé de la question. Ils ne sont pas autant à penser que ce scénario se matérialisera, puisqu'environ 50% d'entre eux le croient. Le sondage visait également à tester d'autres coalitions possibles. Il en ressort que la tripartite classique est rejetée par les électeurs du MR, rapporte encore La Libre.

Une large majorité d'électeurs libéraux francophones estiment qu'une "kamikaze" serait la meilleure solution pour mettre en oeuvre les réformes dont le pays a besoin, selon le libellé de la question. Ils ne sont pas autant à penser que ce scénario se matérialisera, puisqu'environ 50% d'entre eux le croient. Le sondage visait également à tester d'autres coalitions possibles. Il en ressort que la tripartite classique est rejetée par les électeurs du MR, rapporte encore La Libre.