Les énergies renouvelables sont privilégiées par les personnes sondées pour être produites localement, à moindre coût et car elles ne génèrent pas de déchets dangereux ou d'émission de CO2. Les Belges interrogés sont aussi 85% à estimer que l'énergie éolienne devrait contribuer pour une grande part à l'approvisionnement électrique de la Belgique. Ce sondage IPSOS a été réalisé auprès de plus de 1000 personnes du 18 mars au 20 mars 2014.

"A la veille des élections, ces résultats devraient inciter les mandataires politiques à poursuivre un développement continu de la filière éolienne", estiment les fédérations EDORA, ODE et BOP. Elles appellent ainsi les futurs gouvernements fédéral et régionaux à apporter rapidement un cadre règlementaire stable et sécurisant pour les investissements réalisés et futurs dans le renouvelable.

Les énergies renouvelables sont privilégiées par les personnes sondées pour être produites localement, à moindre coût et car elles ne génèrent pas de déchets dangereux ou d'émission de CO2. Les Belges interrogés sont aussi 85% à estimer que l'énergie éolienne devrait contribuer pour une grande part à l'approvisionnement électrique de la Belgique. Ce sondage IPSOS a été réalisé auprès de plus de 1000 personnes du 18 mars au 20 mars 2014. "A la veille des élections, ces résultats devraient inciter les mandataires politiques à poursuivre un développement continu de la filière éolienne", estiment les fédérations EDORA, ODE et BOP. Elles appellent ainsi les futurs gouvernements fédéral et régionaux à apporter rapidement un cadre règlementaire stable et sécurisant pour les investissements réalisés et futurs dans le renouvelable.