A cette occasion, la ville accueillera des conférences, des expositions et toute une série d'événements liés à l'architecture. "Nous ne devons pas limité l'architecture à de l'esthétique ou à des projets techniques. Durant le festival, nous allons montrer que la manière dont nous bâtissons et dont nous utilisons l'espace public a une influence sur la qualité de notre environnement et de nos relations avec les autres", a notamment expliqué Filip Watteeuw (Groen), l'échevin gantois de l'urbanisme. Le premier domino du parcours est tombé sur le coup de 17h00. Les 6.999 autres ont suivi, à une vitesse moyenne de 7 km/heure. (Belga)