S'il avait été question un moment, sur recommandation des experts, de faire fermer les établissements horeca à 20h00, les restaurants et cafés ont évité le pire lors des derniers Comités de concertation. Ils doivent actuellement fermer leurs portes à 23h00, exiger la présentation d'un CST par leurs clients pour s'installer en intérieur, et limiter les tablées (6 personnes maximum). L'horeca reste cependant un secteur qui souffre, à la suite des précédentes fermetures. Si le fédéral a écarté ces derniers jours la piste d'un retour à la TVA abaissée à 6%, la proposition du ministre Pierre-Yves Dermagne d'intervenir dans le paiement des primes de fin d'année est quant à elle passée ce vendredi. "Les décisions prises en 'codeco' ne le sont pas de gaieté de coeur", a encore rappelé le ministre socialiste en conférence de presse, assurant que le fédéral veille toujours à "prendre des mesures d'accompagnement pour être aux côtés du monde économique". À noter que l'horeca entre aussi en ligne de compte pour d'autres aides qui ont été prolongées vendredi, comme le droit passerelle pour indépendants et le chômage temporaire corona. (Belga)

S'il avait été question un moment, sur recommandation des experts, de faire fermer les établissements horeca à 20h00, les restaurants et cafés ont évité le pire lors des derniers Comités de concertation. Ils doivent actuellement fermer leurs portes à 23h00, exiger la présentation d'un CST par leurs clients pour s'installer en intérieur, et limiter les tablées (6 personnes maximum). L'horeca reste cependant un secteur qui souffre, à la suite des précédentes fermetures. Si le fédéral a écarté ces derniers jours la piste d'un retour à la TVA abaissée à 6%, la proposition du ministre Pierre-Yves Dermagne d'intervenir dans le paiement des primes de fin d'année est quant à elle passée ce vendredi. "Les décisions prises en 'codeco' ne le sont pas de gaieté de coeur", a encore rappelé le ministre socialiste en conférence de presse, assurant que le fédéral veille toujours à "prendre des mesures d'accompagnement pour être aux côtés du monde économique". À noter que l'horeca entre aussi en ligne de compte pour d'autres aides qui ont été prolongées vendredi, comme le droit passerelle pour indépendants et le chômage temporaire corona. (Belga)