"L'Union européenne a créé une longue période de paix sans précédent en Europe occidentale", a expliqué un participant à l'action. "Après la chute du mur de Berlin et du rideau de fer, l'UE a aidé des pays qui avaient uniquement connu le totalitarisme depuis des années, à se tourner vers la démocratie, la liberté politique, mais aussi vers la prospérité économique. L'Europe a réellement permis de fédérer les gens, nous ne devons pas l'oublier." Les participants de la "Marche pour l'Europe" ne nient toutefois pas les difficultés que l'UE a connu ces dernières années. "La crise financière-économique, les soucis avec la Grèce, la question des migrants, ce sont autant de choses sur lesquelles l'Union européenne a commis des erreurs ou a été incapable de donner une réponse à l'unisson. "Le Brexit ne nous remplit évidemment pas de joie. L'UE doit trouver son second souffle et regagner les coeurs de ses citoyens. L'UE a besoin d'un boost démocratique. Des réformes en profondeur sont donc nécessaires. L'Union doit également prêter davantage d'attention à l'Europe sociale. Mais les institutions européennes ne peuvent le faire seules, chacun d'entre nous doit également y participer en tant que citoyen européen. Nous devons nous engager et faire le choix de la solidarité, de l'égalité, de tout ce qui nous unit et non de ce qui nous divise." A Rome, plus de 10.000 personnes ont participé à la "Marche pour l'Europe". Celle-ci a été ouverte par plus de 100 membres des parlements européen et nationaux. L'Europe a célébré ce samedi le 60ème anniversaire de la signature du Traité de Rome qui établit la Communauté économique européenne (EEC). (Belga)

"L'Union européenne a créé une longue période de paix sans précédent en Europe occidentale", a expliqué un participant à l'action. "Après la chute du mur de Berlin et du rideau de fer, l'UE a aidé des pays qui avaient uniquement connu le totalitarisme depuis des années, à se tourner vers la démocratie, la liberté politique, mais aussi vers la prospérité économique. L'Europe a réellement permis de fédérer les gens, nous ne devons pas l'oublier." Les participants de la "Marche pour l'Europe" ne nient toutefois pas les difficultés que l'UE a connu ces dernières années. "La crise financière-économique, les soucis avec la Grèce, la question des migrants, ce sont autant de choses sur lesquelles l'Union européenne a commis des erreurs ou a été incapable de donner une réponse à l'unisson. "Le Brexit ne nous remplit évidemment pas de joie. L'UE doit trouver son second souffle et regagner les coeurs de ses citoyens. L'UE a besoin d'un boost démocratique. Des réformes en profondeur sont donc nécessaires. L'Union doit également prêter davantage d'attention à l'Europe sociale. Mais les institutions européennes ne peuvent le faire seules, chacun d'entre nous doit également y participer en tant que citoyen européen. Nous devons nous engager et faire le choix de la solidarité, de l'égalité, de tout ce qui nous unit et non de ce qui nous divise." A Rome, plus de 10.000 personnes ont participé à la "Marche pour l'Europe". Celle-ci a été ouverte par plus de 100 membres des parlements européen et nationaux. L'Europe a célébré ce samedi le 60ème anniversaire de la signature du Traité de Rome qui établit la Communauté économique européenne (EEC). (Belga)