1. Surveiller ses données

Les années de surf laissent indéniablement des traces. Pour faire le point sur son e-réputation, un petit constat s'impose et peut facilement être établi en lançant une recherche à son nom sur Google et d'autres moteurs de recherche - notamment ceux des réseaux sociaux. Veillez à consulter les liens vers lesquels votre nom renvoie, mais aussi les photos et les vidéos auxquelles il est éventuellement lié. Si vous souhaitez supprimer un contenu, effacez-le si vous y avez accès ou, dans le cas contraire, contactez le webmaster du site pour qu'il s'en charge. Enfin, comme le W...

Les années de surf laissent indéniablement des traces. Pour faire le point sur son e-réputation, un petit constat s'impose et peut facilement être établi en lançant une recherche à son nom sur Google et d'autres moteurs de recherche - notamment ceux des réseaux sociaux. Veillez à consulter les liens vers lesquels votre nom renvoie, mais aussi les photos et les vidéos auxquelles il est éventuellement lié. Si vous souhaitez supprimer un contenu, effacez-le si vous y avez accès ou, dans le cas contraire, contactez le webmaster du site pour qu'il s'en charge. Enfin, comme le Web évolue au quotidien, ne vous contentez pas d'un unique constat mais vérifiez régulièrement les informations qui circulent à votre sujet. De plus, ne pensez pas seulement à contrôler les éléments qui concernent votre réputation, mais aussi ceux qui touchent vos données personnelles. Pas besoin d'être informaticien pour maîtriser sa réputation sur le Net, mais il faut néanmoins connaître et comprendre un minimum son fonctionnement. La gestion des paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux permet par exemple de limiter l'audience et la visibilité des contenus que vous postez, ou encore de contrôler les informations qui circulent à votre sujet - votre identification sur les photos par exemple. Derrière l'écran ou sous le couvert d'un pseudo, il est parfois tentant ou automatique de se laisser aller à des propos qu'on ne tiendrait pas forcément en public. Lorsque vous postez des photos, commentaires ou autres, posez-vous les questions de savoir si cela reflète la façon dont vous voulez que les autres vous voient, si cela risque de blesser quelqu'un ou encore quelle est la pire chose qui pourrait vous arriver si vous publiez ce contenu. N'oubliez pas non plus de tenir compte des lecteurs potentiels de cette publication et demandez-vous si elle n'est pas trop personnelle pour ce public. Il ne s'agit pas de se censurer systématiquement, mais d'éviter des conséquences que l'on n'aurait pas anticipées. Comme dans la vraie vie, il n'est pas nécessaire de s'entourer de personnes superflues sur le Net. En ouvrant vos profils sur les réseaux sociaux à des inconnus ou des gens malveillants, vous perdez davantage le contrôle que si vous limitez votre audience à vos proches et connaissances. Vous ne voulez pas simplement contrôler votre image, mais aussi faire parler de vous ? Si vous avez un message à faire passer, des expériences à communiquer ou encore des créations à mettre en évidence, n'hésitez pas à créer un blog, à partager vos profils sur les réseaux sociaux, à interagir sur des forums, etc. Veillez toutefois à bien maîtriser vos publications et à vous assurer qu'elles ne soient pas trop personnelles, compromettantes ou polémiques. On a tendance à l'oublier, mais Internet reste une sphère publique qui garde longtemps la trace de vos interventions. Par Marie-Eve Rebts.