Pour permettre à celles et ceux qui n'auraient pas encore eu l'occasion de remplir leur demande d y accéder, le gouvernement wallon octroie une prolongation de délai. L'agriculteur doit introduire une demande d'aide à la réparation via l'application "Dégâts agricoles" de Pac-on-Web désormais pour le 20 juillet au plus tard. Cette demande doit être accompagnée des procès-verbaux de constat des dégâts ainsi que du contrat d'assurance, si l'agriculteur en a contracté une. Les producteurs ayant été confrontés à des dégâts à la suite de cette sécheresse en ont établi le constat via la commission communale ad hoc. Face à l'ampleur de ces dégâts et à son caractère exceptionnel, l'IRM a reconnu le phénomène comme calamité agricole. Sur les 262 communes wallonnes, 253 avaient introduit, auprès du SPW ARNE, une demande de reconnaissance de calamité. (Belga)

Pour permettre à celles et ceux qui n'auraient pas encore eu l'occasion de remplir leur demande d y accéder, le gouvernement wallon octroie une prolongation de délai. L'agriculteur doit introduire une demande d'aide à la réparation via l'application "Dégâts agricoles" de Pac-on-Web désormais pour le 20 juillet au plus tard. Cette demande doit être accompagnée des procès-verbaux de constat des dégâts ainsi que du contrat d'assurance, si l'agriculteur en a contracté une. Les producteurs ayant été confrontés à des dégâts à la suite de cette sécheresse en ont établi le constat via la commission communale ad hoc. Face à l'ampleur de ces dégâts et à son caractère exceptionnel, l'IRM a reconnu le phénomène comme calamité agricole. Sur les 262 communes wallonnes, 253 avaient introduit, auprès du SPW ARNE, une demande de reconnaissance de calamité. (Belga)