Les montants maximaux par hectare de dommages pris en considération sont de 222 euros par hectare de prairies permanentes, 104 euros/hectare de prairies temporaires, 274 euros/hectare de maïs ensilage et 267 euros/hectare de maïs grain, a précisé le ministre de l'Agriculture, Willy Borsus. Par ailleurs, le gouvernement wallon a reconnu comme calamité naturelle publique les inondations du 10 juin 2019 dans les communes de Berloz et Waremme, en province de Liège. Au total, quelque 150 foyers pourraient bénéficier d'une aide de la Wallonie, estimée à 490.000 euros, selon le ministre-président Elio Di Rupo. (Belga)

Les montants maximaux par hectare de dommages pris en considération sont de 222 euros par hectare de prairies permanentes, 104 euros/hectare de prairies temporaires, 274 euros/hectare de maïs ensilage et 267 euros/hectare de maïs grain, a précisé le ministre de l'Agriculture, Willy Borsus. Par ailleurs, le gouvernement wallon a reconnu comme calamité naturelle publique les inondations du 10 juin 2019 dans les communes de Berloz et Waremme, en province de Liège. Au total, quelque 150 foyers pourraient bénéficier d'une aide de la Wallonie, estimée à 490.000 euros, selon le ministre-président Elio Di Rupo. (Belga)