Plusieurs centaines de pratiquants s'étaient rassemblés à cette occasion en l'église de Battice. Après une messe célébrée par l'évêque de Liège, les jeunes originaires de toutes les provinces wallonnes et de la Communauté germanophone ont pris place dans des cars, à destination de la Pologne. "Ce dimanche après-midi, nous arriverons à Lublin, le diocèse qui nous accueille, durant la première semaine et organise différentes activités. Le 25 juillet, nous rejoindrons Cracovie pour le lancement des JMJ", explique Benita Mutoni, adjointe à la coordination de l'événement. "Le mardi, tous les Belges qui participent se retrouveront avant de participer mercredi à une messe d'ouverture. Jeudi, une messe sera célébrée par le Pape", ajoute Benita Mutoni. La semaine se clôturera par un chemin de croix le vendredi, suivi d'un pèlerinage samedi et dimanche. Avant de reprendre la route vers la Belgique, les jeunes chrétiens feront un arrêt à Czestochowa, un important lieu de pèlerinage polonais. (Belga)

Plusieurs centaines de pratiquants s'étaient rassemblés à cette occasion en l'église de Battice. Après une messe célébrée par l'évêque de Liège, les jeunes originaires de toutes les provinces wallonnes et de la Communauté germanophone ont pris place dans des cars, à destination de la Pologne. "Ce dimanche après-midi, nous arriverons à Lublin, le diocèse qui nous accueille, durant la première semaine et organise différentes activités. Le 25 juillet, nous rejoindrons Cracovie pour le lancement des JMJ", explique Benita Mutoni, adjointe à la coordination de l'événement. "Le mardi, tous les Belges qui participent se retrouveront avant de participer mercredi à une messe d'ouverture. Jeudi, une messe sera célébrée par le Pape", ajoute Benita Mutoni. La semaine se clôturera par un chemin de croix le vendredi, suivi d'un pèlerinage samedi et dimanche. Avant de reprendre la route vers la Belgique, les jeunes chrétiens feront un arrêt à Czestochowa, un important lieu de pèlerinage polonais. (Belga)