L'abattage de ces arbres envisagé dans le cadre de travaux d'agrandissement et de sécurisation de cet arrêt fort fréquenté de la ligne de tram 19 a suscité une mobilisation citoyenne et la signature d'une pétition par plus de 700 personnes, jusqu'à présent. Il ressort d'un contact que le bourgmestre de Koekelberg Ahmed Laaouej a eu mardi en début de soirée avec la ministre régionale de la Mobilité Elke Van den Brandt que les travaux d'abattage des arbres liés au réaménagement de cet arrêt sont suspendus. Selon le bourgmestre, il est demandé à la STIB d'examiner la possibilité de limiter le nombre d'arbres qui doivent être abattus. Une réunion de coordination pour la suite du chantier sera rapidement organisée entre la commune de Koekelberg, la Stib et la ministre de la Mobilité. Pour Ahmed Laaouej, cette décision "va dans le sens d'un meilleur équilibre à trouver entre, d'une part, la sécurisation et l'accessibilité PMR de l'arrêt Besme et, d'autre part, la préservation du cadre naturel". (Belga)

L'abattage de ces arbres envisagé dans le cadre de travaux d'agrandissement et de sécurisation de cet arrêt fort fréquenté de la ligne de tram 19 a suscité une mobilisation citoyenne et la signature d'une pétition par plus de 700 personnes, jusqu'à présent. Il ressort d'un contact que le bourgmestre de Koekelberg Ahmed Laaouej a eu mardi en début de soirée avec la ministre régionale de la Mobilité Elke Van den Brandt que les travaux d'abattage des arbres liés au réaménagement de cet arrêt sont suspendus. Selon le bourgmestre, il est demandé à la STIB d'examiner la possibilité de limiter le nombre d'arbres qui doivent être abattus. Une réunion de coordination pour la suite du chantier sera rapidement organisée entre la commune de Koekelberg, la Stib et la ministre de la Mobilité. Pour Ahmed Laaouej, cette décision "va dans le sens d'un meilleur équilibre à trouver entre, d'une part, la sécurisation et l'accessibilité PMR de l'arrêt Besme et, d'autre part, la préservation du cadre naturel". (Belga)