Cette décision a été prise afin de pouvoir enfermer plusieurs dizaines de migrants en transit interceptés la semaine dernière, après une série de violences survenues sur des parkings autoroutiers de Flandre. "Je n'ai libéré aucun criminel. Ces personnes avaient été libérées par la justice", s'est défendu M. Francken lundi soir après la polémique provoquée par cette décision. Le secrétaire d'Etat a ajouté qu'il présenterait vendredi devant le conseil des ministres une série de mesures afin d'ouvrir sous peu, en tout cas avant l'été prochain, un nouveau centre fermé destinés à accueillir des étrangers en situation irrégulière en Belgique. (Belga)

Cette décision a été prise afin de pouvoir enfermer plusieurs dizaines de migrants en transit interceptés la semaine dernière, après une série de violences survenues sur des parkings autoroutiers de Flandre. "Je n'ai libéré aucun criminel. Ces personnes avaient été libérées par la justice", s'est défendu M. Francken lundi soir après la polémique provoquée par cette décision. Le secrétaire d'Etat a ajouté qu'il présenterait vendredi devant le conseil des ministres une série de mesures afin d'ouvrir sous peu, en tout cas avant l'été prochain, un nouveau centre fermé destinés à accueillir des étrangers en situation irrégulière en Belgique. (Belga)